, , ,

9 Septembre 16h, cérémonie officielle VMF au Presbytère

en prélude aux Journées du Patrimoine, qui se tiendront les 17 & 18 septembre 2016, VMF (association Vieilles Maisons françaises) et les propriétaires du Presbytère, en présence des personnalités du département de la Manche et  des représentants de la Commune d’Etienville, procéderont à la remise en place des statues (copies à l’échelle) qui ornaient la façade du monument jusqu’en 1980 et complétaient son étonnante majesté.

Le Presbytère d’Etienville, dit aussi « le vieux château »,  a été construit au milieu du 15ème siècle par Jean de Pierrepont pour son fils Raoul de Pierrepont, premier curé de la nouvelle cure d’Etienville. Les socles des statues et leur trace sur la pierre , entre les deux fenêtres à meneaux attendaient ce moment depuis 35 ans, époque à laquelle les statues avaient été remises dans l’église  Cet évènement marque en effet la fin de la remise en état des bâtiments de l’ancienne Seigneurie d’Etienville et de sa mise en valeur par les remarquables Parcs et Jardins qui les accompagnent.

La cérémonie aura lieu à 16h sur la Place de l’Eglise et sera poursuivie  à 17h d’un très beau Concert Mozart  dans la charmante église d’Etienville   donné par le célèbre Quatuor Cambini-Paris, quatuor d’interprètes jouant exclusivement sur des instruments anciens. Au programme Haydn & Mozart.  Concert sur réservation seulement (0233410550 ou   cultivons@etienville.com)  entrée 15€  (10€ membres des associations VMF ou Cultivons notre Jardin). Nombre de places limité.

Le concert sera suivi d’un cocktail dans le Parc et les jardins du Presbytère.

 

( les Journées du Patrimoine 2016, qui auront lieu les 17 et 18 septembre, sont consacrées aux attitudes citoyennes vis à vis du Patrimoine.,  VMF avec les Propriétaires du Presbytère ont tenu à mettre en valeur l’action des citoyens qui, avec l’aide des pouvoirs publics, remettent  en état ou entretiennent le patrimoine historique, particulièrement important dans le département de la manche)

Victor Hugo écrivait que « la beauté d’un monument appartient à tout le monde ». Encore faut-il que le monument traverse les siècles.

 

 

 

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *