, , ,

les conférences de septembre

Septembre 2018, le mois des conférences

« Je voudrais comprendre », voilà notre slogan, qui appelle notre curiosité vers le monde que nous vivons, le passé dont nous sommes issus, l’avenir qui se dessine et le travail de ceux qui, avec leur personnalité, leur constitution physique et mentale leur éducation et leur culture, leurs désirs ou leurs craintes font, plus ou moins consciemment, le monde de nos petits enfants, arrières petits-enfants, arrières arrières petits-enfants etc…etc

C’est un monde sur lequel nous avons beaucoup d’informations, qui nous parviennent plus ou moins sommaires, partielles, souvent partisanes et. parfois excessives, parfois aussi très discrètes voir tellement discrètes qu’elles ne se révèlent que par accident ou scandale

 

Hervé de Tréglodé nous a, en Juillet de cette année, fait partager inquiétudes et intérêt pour la voiture de demain, à laquelle travaillent non seulement les créateurs d’automobiles, mais aussi les grandes puissances de l’informatique.

Voici les conférences de septembre

_______________________________________________

Le 5 septembre à 18h  Salle du Théâtre du Presbytère d’Etienville, Ernest Mund, membre du Conseil Scientifique de l’Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire (Belgique), dans un exposé intitulé  ‘Le déclin du nucléaire en Europe occidentale est-il inexorable?

 Il nous éclairera sur l’avenir de l’énergie nucléaire dont la technologie est à l’aube de changements profonds. Ces changements seront-ils suffisants pour rendre l’énergie nucléaire plus acceptable à long terme par l’opinion publique d’Europe occidentale ? La réponse à cette question est loin d’être évidente et l’exposé en esquissera les raisons.

 

Le 26 septembre à 18h Salle du Théâtre du Presbytère d’Etienville, Paul Alba, ancien directeur de Total, nous confiera, à partit de son expérience, ses réflexions très concrètes et très pratiques

sur ce qui peut se passer dans un avenir proche avec ce que l’on nomme  par un mot simple, l’Energie, mais qui cache des puissances énormes, des risques tout aussi énormes dans la mesure où il parait tellement normal d’utiliser une prise de courant que nous ne cherchons pas à connaitre ce qu’il y a derrière et, notamment, les sources conflictuelles graves au niveau de la planète et  l’aspect vital (aussi vital que l’était le bois dans les civilisations anciennes disparues) qui se cache derrière pour l’humanité.

 

RESERVATION

0609652376      ou      cultivons@etienville.com

Ces deux rencontres seront suivies pour celles ou ceux qui voudront continuer la discussion d’une possibilité de le faire.

 

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *